Antoine Cornic à trois mois du départ du Vendée Globe

Tictac, tictac… Pour le marin de Rivedoux-Plage Antoine Cornic, comme pour les 40 autres navigateurs qui seront au départ du Vendée Globe le 10 novembre prochain, le compte à rebours est lancé. Il ne reste qu’un peu plus de trois mois au navigateur pour bichonner son bateau afin de le rendre le plus performant possible et pour s’entraîner dessus.

La course au large est  un sport mécanique à part entière, c’est ce qu’Antoine Cornic n’a de cesse d’expliquer. Il l’a redit à l’occasion de la conférence organisée par l’amicale laïque de Rivedoux-Plage où il a aussi évoqué avec humour et générosité, tous les aspects de la course au large et de la préparation au Vendée Globe : préparation physique, préparation mentale, préparation du bateau (un Imoca), budget, équipes, sponsoring. Tous les aspects de la préparation au Vendée Globe ont été présentés à la cinquantaine de personnes présentes. Un auditoire qui a été littéralement passionné par les propos. Car le Vendée Globe, c’est bien l’aventure ultime, une aventure au moins aussi fascinante que la conquête spatiale. D’ailleurs, pour la comparaison, il y a plus d’hommes et de femmes qui ont été dans l’espace que d’hommes et de femmes qui se sont lancés dans ce tour du monde à la voile sans escale et sans assistance !

Journaliste Virginie Valadas, montage Julie Debray

Retrouvez la dizaine de reportages que nous avons consacré à Antoine Cornic dans la rubrique Glisse et Océan du média Les Rétais 

Pour voir plus c’est ICI 👇

À LA UNE
©️ 📸 Human Immobilier