La thérapie par les chevaux pour nos aînés

Une vingtaine de résidants de la maison de retraite d’Ars-en-Ré se sont réunis à l’écurie de territoire Île de Ré Galop à Saint-Clément des Baleines pour une rencontre peu ordinaire entre les chevaux et les séniors.

Au cœur de cette initiative inspirante, Véronique Vigouroux et Capucine Nicot, les deux fondatrices de la première écurie de territoire portant les couleurs de l’île de Ré. Fondée en 2016, Ile de Ré Galop fonctionne sous la forme d’une association, l’écurie accueille et entraîne des chevaux de course.

Cette rencontre entre les aînés et les chevaux a réveillé des souvenirs profondément enfouis. Certains se sont remémoré leur jeunesse passée à cheval, avec des anecdotes qui ont illuminé leur regard. Cette matinée était l’occasion pour eux de changer d’air en s’approchant au plus près des animaux. Une caresse, une carotte ou un simple regard déclenchait immanquablement un sourire. Cet échange au sein d’un environnement accueillant a permis aux résidents de sortir de leur train-train quotidien.

L’écurie de territoire Île de Ré Galop joue un rôle essentiel en favorisant ces échanges intergénérationnels et interpersonnels. Des moments de connexion authentiques que certains résidants perdent au fil des années.

L’initiative a également était menée avec des élèves de l’école de Saint-Clément-des-Baleines. Prochainement, les personnes détenues de la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré auront également l’opportunité d’un échange avec les pur-sangs de l’écurie Ile de Ré Galop, grâce à la générosité de Véronique et Capucine.

Paul Brault et Hugo Da Silva

Pour voir plus c’est ICI 👇

À LA UNE